LA PATROUILLE NATIONALE ACROBATIQUE EST TERMINÉE 60 ANNÉES

C'était le 1er mars 1961 quand ils sont arrivés à la base aérienne de Rivolto (Udine) les six premiers avions F-86E “Sabre” avec la livrée de la patrouille de “cheval cabré”. Les six “Sabre” ils venaient de Grosseto, aujourd'hui l'une des bases dédiées à la défense du ciel italien et siège du 4e Aerobrigata d'alors, aujourd'hui 4e Escadre. En les attendant sur le terrain, leur premier commandant: Major Mario Squarcina. Ainsi, la première cellule du”Unité acrobatique spéciale”, noyau original du Frecce Tricolori naissant.
Ils ont passé 60 ans depuis ce jour et aujourd'hui comme alors, les Frecce Tricolori ont la fierté de représenter des valeurs, La technologie, les compétences et la capacité de faire équipe avec toute l'Armée de l'Air. 60 années au cours desquelles l'équipe nationale de voltige a apporté ses performances 48 pays du monde – de l'Amérique à la Russie, de l'Europe du Nord au Moyen-Orient et en Afrique du Nord – répandre le Tricolore sur les plus beaux endroits et à l'occasion des événements les plus marquants de l'histoire de notre pays. Un symbole d'italianité et un sentiment d'appartenance, mais aussi des valeurs et du professionnalisme de toutes les forces armées, ainsi que l'expression des capacités de l'industrie nationale et de l'ensemble du système national.
Un anniversaire qui tombe à un moment particulièrement difficile, dans lequel l'importance de rester uni et de former une équipe est renouvelée et renforcée. Précisément avec cette intention, à la fin du mois de mai 2020, l'équipe nationale de voltige a effectué un survol historique de toutes les capitales régionales italiennes, initiative qui tire son nom de la forte valeur symbolique de “Étreinte tricolore”, culminant avec le survol de la ville de Rome le jour de 2 Juin – Jour de la République.
“Les Frecce Tricolori sont bien connus, apprécié et amener notre tricolore partout dans le monde”, dit le chef d'état-major de l'armée de l'air, Force aérienne Alberto Rosso. “Ils synthétisent tout ce qui est technologie, passion, capacité, compétence et professionnalisme que l'Italie est capable d'exporter et d'apporter au monde”.
Une histoire, celle du Frecce Tricolori, fait de passion et de compétence, que les hommes et les femmes qui en ont fait partie au cours de ces soixante ans ont contribué à la rendre célèbre. “Le facteur humain au sein de l'équipe nationale de voltige – dit le lieutenant-colonel Gaetano Farina, Commandant du Frecce Tricolori – est critique. On ne parle pas d'individus mais d'équipes, non seulement les pilotes mais aussi tous ceux qui travaillent sur le terrain. Allons trouver qui est capable de travailler en équipe, mais aussi ceux qui sont capables de s'impliquer et d'accepter les critiques”.
Le 313e groupe de formation acrobatique, c'est le nom officiel du Frecce Tricolori, est un département de vol de l'Armée de l'Air composé d'une centaine d'officiers militaires, Sous-officiers et diplômés. La formation de 10 avion, 9 plus celui du soliste, est composé de pilotes des départements opérationnels de vol de l'armée de l'air italienne qui, sélection suivante, faire partie de l'équipe nationale de voltige; ici ils passent une parenthèse de leur carrière opérationnelle puis retournent dans les départements à la fin de l'expérience. Le reste du personnel appartenant au Frecce Tricolori, ce sont principalement des spécialistes de la maintenance de l'avion Aermacchi MB339A-PAN.

A l'occasion de l'anniversaire du 1er mars, RAI Friuli Venezia Giulia a réalisé un documentaire sur l'histoire de la Frecce Tricolori intitulé “Soixante ans en vol: l'équipe nationale de voltige” qui sera diffusé à des heures 22:10 les lundis sur RAI STORIA (canaliser 54 du numérique terrestre).

L'histoire du Frecce Tricolori – 1mars 1961

À la fin des années 1920 sur l'aéroport de Campoformido (UD), situé à quelques kilomètres à l'est de la base de Rivolto, les premiers pionniers du vol acrobatique ont démontré comment la voltige aérienne constituait l'essence même du chasseur militaire et son exercice permettait d'améliorer les performances en combat aérien. De là, une tradition d'acrobaties aériennes collectives a pris vie qui a culminé avec les formations acrobatiques collectives des années 1950 identifiées lors d'un quart de travail annuel dans les départements des opérations de l'armée de l'air: Lanciers noirs, Diables Rouges, Tigres blancs, Jets foudroyants et cheval cabré.
Précisément de ce dernier, patrouille de réserve dans 1960 et titulaire subséquent dans 1961, le noyau des pilotes a été identifié et a formé un groupe qui s'occupait en permanence des acrobaties aériennes collectives et qui était représenté dans tous les événements au pays et à l'étranger, l'armée de l'air et toute l'Italie.
1er mars 1961 ils sont venus à Rivolto, les premiers provenant du 4e Aerobrigata de Grosseto 6 Avion F-86E “Sabre” avec la livrée de la patrouille de “cheval cabré” qui portait l'emblème de l'Ace Francesco Baracca (symbole donné par la comtesse Paolina, La mère de Baracca directement à Enzo Ferrari pour le constructeur automobile Maranello).

Ainsi est né sur l'aéroport de Rivolto, où il est toujours basé aujourd'hui, l'Unité spéciale de voltige qui, à partir du 1er juillet 1961 il aurait pris le nom officiel de 313 ° Acrobatic Training Group.
Arrivé dans le ciel du Frioul-Vénétie Julienne, les six avions “Sabre” ils se sont dirigés vers l'aéroport de Campoformido où ils ont fait une boucle en l'honneur du berceau de l'acrobatie aérienne collective italienne. Par la suite, ils ont effectué des manœuvres de voltige sur l'aéroport de Rivolto puis y ont atterri. Au sol, en les attendant, Pilote majeur Mario Squarcina, ancien chef et commandant de la patrouille dei “Diables Rouges”, qui entrerait dans l'histoire, depuis ce jour, en tant que 1er commandant e “père fondateur” du Frecce Tricolori.
L'avion F-86E “Sabre” a volé la toute première manifestation le 1er mai 1961 à Trento Gardolo. Au cours de la première année de vie, le Frecce Tricolori a volé avec l'insigne de “cheval cabré” en supposant dans le 1962 una nuova livrea e lo stemma che ben conosciamo.
Dalla stagione 1964 le Frecce Tricolori iniziarono a impiegare il velivolo italiano FIAT G-91PAN che lasciarono solo nel 1982 quando avvenne la transizione al velivolo MB-339PAN a oggi in dotazione.
Sorvoli e manifestazioni con i quali si concretizza, et Volo, il compito rappresentativo assegnato alle Frecce Tricoli sono eventi dal grande seguito che dà sempre accompagnano importanti momenti della storia del nostro Paese.

AviaSpotter.it desidera ricordare il 60° anniversario con 60 fotografie tratte dai propri archivi: SIGNORE E SIGNORI…..LE FRECCE TRICOLORI!!!!!

texte: Armée de l'Air – le chef du bureau général – Bureau de l'information
Photo: AviaSpotter.it

YouTube
Instagram