8 Octobre 2015 – Le Meiringen

Aujourd'hui est le grand jour.

Nous commençons tôt le matin de Milan, avec des amis Daniel et Roberto, pour atteindre Meiringen, De là, être transporté sur un Super Puma de l'Armée de l'Air suisse, à la plage de la part Axalp, où, aujourd'hui, il y aura les exercices annuels habituels de F 18 et F 5 Suisse.

Malheureusement, hier a été annulée, et même les prévisions actuelles ne laissent aucun espoir pour quelque chose de bon, mais nous commençons confiance.

L'asphalte se déroule rapidement sous la Focus et 7.45 nous sommes près de Meiringen. L'efficacité suisse proverbiale met immédiatement spectacle: militaire zélé Demandez-nous passe et nous diriger vers le parking. Nous sommes la 4ème voiture pour arriver. La navette nous chercher immédiatement et en quelques minutes là-bas à la porte d'entrée de la Base.

Comme prévu, le temps est froid et humide, avec des nuages ​​bas et du brouillard. Le paysage est fabuleux avec les pentes des montagnes voisines colorées par les nombreux arbres maintenant dans des couleurs d'automne. Toutes les nuances de rouge, brun, jaune et vert sous-tendent le lieu. Les bouffées de brouillard qui se glissent ici et créent des aperçus presque poétiques. Mais nous sommes ici pour Hornet !!! Certains…..Il ne présage rien de bon.

L'endroit est déjà bien connu pour les nombreuses rencontres et nous rendre immédiatement sur la terrasse pour attraper tous les mouvements. Ils passent quelques minutes et vous verrez à l'horizon du premier: non PC 6 Turbo Porter se prépare pour l'atterrissage, immédiatement suivie d'une seconde. La lumière est difficile à pénétrer les nuages ​​et le soleil est toujours derrière les montagnes, mais les photos que nous prenons la même.

Immédiatement après son arrivée plusieurs Super Puma, faisant de nous l'espoir pour la montée. L'un de ces, aujourd'hui, sera notre autobus!!!

A un moment, nous entendons, derrière nous, le bruit caractéristique de la F404 qui sont mis en mouvement: arriver Hornet. Nous les voyons première diapositive sur la route menant à la piste par le refuge dans la grotte derrière la base, et puis faire la passerelle en face de nous, sur l'anneau, à se déplacer dans l'en-tête 10. Les pilotes saluer les fans déjà en vigueur sur la terrasse et le long de la clôture basse.

Arrivé dans testés et autorisés pour le décollage, pilotes poussent les gaz à pleine AB et commencent leur course. L'humidité présente pour former autour des ailes et le fuselage au-dessus des nuages ​​de condensation que les avions commencent l'ascension, retirant rapidement panier. Certainement, ils vont à la plage de prise de vue et bientôt nous saurons si les conditions météorologiques sont suffisantes pour assurer la sécurité des coups de feu. Dans autrement…..nous aurons manqué le bus.

Nous attendons avec confiance pour retourner et, Après une heure, on les voit apparaître dans la vallée, à la terre de la tête 28. Le trou de sortie de Vulcain, sur le nez, Il est propre: le pistolet n'a pas tiré. Mauvais signe.

Nous allons à la conférence de presse pour présenter l'événement. La grande salle de conférence est pleine. Le commandant en chef de la Luftwaffe Schweizer, Aldo C. Schellenberg, Il a pris la parole et a commencé à parler en allemand, langue officielle de cette partie du territoire suisse. Les expressions du visage de tonalité et de nous faire comprendre, au-delà de la langue inconnue, que les nouvelles ne sont pas bonnes. La traduction française est déjà plus clair et nous comprenons que l'événement, Aussi aujourd'hui, Elle a été supprimée. La traduction en italien, mais nous surprend. L'événement a été supprimé afin , mais, de consolation, L'US Air Force donne encore un vol Super Puma sur la vallée de Meiringen et de Brienz. TRÈS GRAND!!!!

Après la conférence intéressant où, avec l'aide de quelques diapositives en allemand et en français il ya des tâches illustrées, état actuel et futur de la Force aérienne de la Confédération, nous allons à la place où, divisé en groupes de 16, Nous nous attendons à être arraisonné. Enfin vient notre tour. Aurons-nous le T-314, ONU comme 332M1 Super Puma. Embarquement est rapide: nous nous asseyons sur les sièges en tissu et ceintures de sécurité allacciamo 4 points. Juste derrière les pilotes et je peux voir leur “bureau”. Les fenêtres sont grandes et permettent une vue magnifique. L'environnement est très “parfumé” par les vapeurs de carburant et l'impression est d'une grande solidité et l'efficacité. Fermé grands taxis de voiture à hayon pour quelques mètres et monte. Je me suis tourné sur le GPS et, finalement, nous passons en revue tous les détails de votre vol.

Voler faible et lente sur le paysage d'automne décrit au début, il est encore mieux. L'eau du lac est d'un bleu pastel étrange: Il semble coloré. Je 12 minutes du vol se passent en un clin d'œil et nous sommes bientôt avec les roues sur le sol. nous perdons contre sa ceinture de sécurité et, lorsque le spécialiste ouvre le hayon, laisser ce, des bus,, Il est devenu un chariot d'or. Sur la terre, il sont en attente pour un sandwich et un thé chaud, aimablement offert: jamais bu une tasse de thé si bon.

Revenons sur la terrasse et nous avons photographié les allées et venues des hélicoptères, en attendant que les vols de l'après-midi de Hornet.

Pour changer le point de récupération que nous portons sur le logement dans l'entête 28 et nous sommes impatients de. Vaches qui paissent dans les prés environnants l'aéroport continuent à paître du tout gêné par le mouvement constant des hélicoptères. Un cerf-volant vole avec élégance et se démarque clairement la tête qui se déplace à la recherche d'un certain moment prede.Ad, le son profond, déjà entendu dans la matinée, Il nous remplit de joie. Il sort du char et est mobile vers nous:cela est une indication claire que les avions vont décoller de ce magazine. Et ici, ils sont, sur la route: pop up un à la fois et sont disposés en file indienne. Du haut de l'abri les perspectives est fantastique: les premiers autres claires et dansent dans les gaz chauds de la moteurs en marche. Entrez un à la fois sur la piste et de régler par paires, Avant d'allumer le poste de brûleur et bondir sur la piste.

À la fin du décollage vers la terrasse pour découvrir une nouvelle perspective que nous avons remarqué dans l'atterrissage de la Super Puma. Cet endroit, jusqu'à il ya quelques mois, n'a pas existé, et il a été créé avec la nouvelle clôture. Il’ pratiquement au point de décollage des deux pistes et permet de bons emplacements pour les atterrissages dans les deux sens. Passer l'heure habituelle ou si ils y retournent. Ils sont dans l'aile de la formation, ups et, après le survol, ouvrir et conduire à l'atterrissage. Avec grand plaisir des personnes présentes effectué, tous 4, un touch and go et répéter le circuit de déplacer définitivement atterrissage.

La journée a pris fin. Aussi cette année, a sauté Axalp: Je crois me souvenir est la 4ème année consécutive.

Ce sera pour l'année prochaine. Pendant ce temps, ces beccatevi.

YouTube
Instagram