7 Juin 2019 – Base aérienne de Payerne

Il a eu lieu 7 Juin, sur le terrain de l'aéroport de Payerne, la 4ème étape de la sélection du nouveau chasseur pour remplacer la flotte F 5 Tiger II e F 18 Hornet de la Force aérienne suisse.
Ce cas a été présenté par Lockheed-Martin le chasseur le plus avancé de l'Ouest, la seule de la 5ème génération, F futuriste 35 Lightning II.

pour 8 missions prévues par le protocole d'essai suisse est venu de la base Hill Air Force (Utah) 4 F35 del 34e Escadron de chasse « Rams » impolis. ce groupe, dans 2016, Il a été le premier dans le monde pour atteindre capabality initiale d'exploitation (CIO) sur les avions F35. Au moment des essais des avions ont été déployés sull'Aviano Air Force Base et, en fait, d'ici est venu le 4 spécimens sur la débarquèrent principale base suisse.

Le matin, il a tenu la conférence de presse qui a réuni des représentants de Lockheed-Martin et l'US Air Force.

En dehors de la salle de classe où a eu lieu la conférence, Ils avaient été mis en place des boîtes où vous pouvez faire une expérience du niveau technologique atteint par le F 35. Il était présent, par exemple, un simulateur de vol sur PC, avec le casque virtuel fourni, qu'il reproduit l'expérience du pilote avec un embryon de fusion des capteurs .

Après la conférence de presse que nous avons été escortés à la place de la base où il avait été mis en place dans l'échantillon statique 135079. Il était équipé de lentilles Lüneberg, au-dessus et en dessous de la partie terminale du fuselage, pour amplifier le retour radar et masque la véritable machine furtive, mais il manquait, contrairement à d'autres 3 présente la compagnie aérienne, des pylônes pour les missiles à bout des ailes.
Les opérations de la base suisse était, mange toujours, très élevé, avec Swiss Hornet qui a fonctionné normalement. Après quelques minutes, le 2 Fa 35 qui aurait fait la sortie du matin ont fait leur apparition, taxiing derrière les hangars sur notre gauche et en direction de décoller de la tête 05. Advance 4 Fa 18 Local qui les attendent ont passé au-dessus de nos têtes maintenant très haute. On nous a ramenés à la salle de classe pour quelques minutes briefing, giusto il tempo di provare il simulatore e attendere il ritorno della coppia.
La missione è durata all’incirca 1 h 45 e′ et les avions ont débarqué pour 23, nous permettant de les photographier dans un très court laps de l'interruption de la clôture de la piste. Ils sont ensuite retournés par la même voie de circulation dont ils avaient marché la première manche, mais cette fois-ci, ayant pour border hangar de l'arrière, Il y a beaucoup plus proche défilaient, ce qui nous permet de les photographier même par derrière.

Le matin a pris fin si. Cependant, il manquait l'après-midi sortie. En fait AviaSpotter.it a également été accrédité à l'événement spotter, malgré 500 places disponibles ont été brûlées en moins 3 procès-verbal!

Le spotter était la même zone déjà utilisée pour l'événement du F 18F Super Hornet (vous pouvez trouver qui images) mais disposés en beaucoup plus “americana” Distribution gratuite de hot-dogs, hamburgers e gadgets vari, y compris de délicieux biscuits sablés en forme de F 35. Autour de la base, cependant, le filet était plein de photographes prêts à capturer la gamme d'événement hors du commun. autour 15:10 Ils ont fait leur apparition la tête d'affiche du jour (Après les décollages et les atterrissages lourds des indigènes) que, après avoir défilé devant le podium, ils sont allés encore dans l'en-tête 05 à décoller, suivie 4 F Hornet. La présence simultanée nous a également permis de comparer le bruit au décollage (sans postcombustion) dell'F 135 avec celle du F 404 le Hornet: tout à fait un autre son. Même la durée de la mission de l'après-midi est comme celle du matin et a pris fin exactement de la même manière: atterrissage 23.
Un autre pont dans le sens opposé et à la fin de la journée,.

Ci-dessous la vidéo de l'après-midi. Gardez à l'esprit que le tournage est terminé (comme toutes les vidéos que vous trouvez sur ce site) avec un appareil photo fixé sur la lame flash du réflexe et donc soumis à toutes les contraintes dérivant de la manipulation du réflexe lors d'une activité normale (inclinaison, cliquez, mouvement de zoom, etc.). Mouvement de l'avion e, surtout le “du son” cependant, il y a tout……

Qu'en est-……le Lightning J'aime de plus en plus. Je pouvais voir maintenant à plusieurs reprises et chaque fois que je suis surpris. Il, si vous me demandez qui va gagner la sélection suisse, Je dirais que si la fracture 50 un 50 les candidats américains.

Appréciez les photos:

texte: AviaSpotter.it
photo:   AviaSpotter.it

YouTube
Instagram