18 Septembre 2021 – Rivolt del Friuli AB

La 2020 elle restera dans l'histoire comme l'année de la pandémie qui a secoué le monde.
Parmi les nombreux événements annulés, certainement l'un de ceux qui ont le plus déplu à la communauté des passionnés d'avion, c'était le spectacle aérien pour célébrer le 60 Années de Frecce Tricolori.
Les suites du COVID 19 nous les entendons encore aujourd'hui et, en conséquence, tous les événements du PAN programmés en Italie pour 2021 ils ont été effacés.

Tous … moins un.

En effet, les Frecce Tricolori ont fêté leur 60e anniversaire à l'aéroport de Rivolto del Friuli le week-end de 18 et 19 septembre avec env 20.000 les gens dans 2 journées.
Ces chanceux sont ceux qui ont réussi à gagner un pass d'entrée, strictement limité pour limiter les rassemblements et les risques qui en découlent.
Et donc me voici, à la porte de la base Rivolto del Friuli, la maison de 60 ans de l'équipe nationale de voltige.
Les procédures d'accréditation sont très rapides et en quelques minutes je peux accéder à la base en voiture pour me rendre au parking qui se trouve de l'autre côté de la piste par rapport au portail.
Après vérification du crédit, validation du Green pass et inspection du sac à dos photographique permet d'accéder à l'événement. La “enceinte” pour les photographes c'est à côté de la tribune, où aujourd'hui le président de la République Sergio Mattarella sera assis et juste devant la formation du MB 339 Frecce Tricolori. J'ai le temps d'aller photographier l'exposition statique et j'en profite.

Seuls les avions de l'armée de l'air italienne sont exposés: pratiquement toute la ligne de front des avions de combat et des hélicoptères. De plus, le Gulfstream G 550 CAEW, qui est toujours une belle vue.
Tous les avions (hors F 35A) ils sont très proches des barrières et pour la prise de vue je suis obligé de monter le grand angle.
La visite commence par le ciel encore couvert et se termine par des éclairs de soleil et de bleu. Nous préparons l'horaire du vol et je me dépêche donc à mon poste.

Le HH139 de la 15th Wing agite le Tricolore sur l'axe de la piste tandis que les notes de l'hymne Mameli jouent: est le signal du début des représentations matinales.
Certaines patrouilles acrobatiques étrangères sont venues saluer et saluer les Frecce Tricolori et le font avec leur voltige.: l'Orlik, sont PZL Orlik, de Pologne, je Midnight Hawk, sur BAe Hawk, de Finlande, la patrouille d'aigle, votre MAISON C 101, d'Espagne et de la Patrouille Suisse, sur Northrop F 5E Tiger II, de Suisse ils alternent dans le ciel et avec leurs fumées ils dessinent des acrobaties dans le ciel du Frioul.

Après les patrouilles acrobatiques étrangères c'est au tour des “Légende de l'équipe”, formé par des avions qui ont fait l'histoire de l'entraînement militaire italien, accompagné des entraîneurs présents de la Force Armée: FIAT G 46, T nord-américain 6 Texan, Ces 208 e SF 260, MB 326E et K en formation avec MB 339A et C et T 346 ils ont acclamé le public d'abord avec quelques passages en formation, puis avec des passages en solo. Leur passerelle sur la voie d'évitement était recouverte par les postcombustion de 2 Typhon du 51e qui s'est brouillé pour simuler l'escorte d'un ralentisseur imité, Encore une fois, da un HH 139 de la 15e Escadre. Il’ toujours impressionnant de voir des typhons en formation avec un hélicoptère, un peu plus que 200 km / h, avec le museau très haut mais cloué dans l'aile sans perdre même un pied d'altitude.
Leur atterrissage précède le décollage du KC 767 Tanker et di 2 AMX se prépare pour l'événement tactique.
Les performances du C 27J et du T 346 du Département de vol expérimental sont, mange toujours, superlatif. L'énorme avion de transport bimoteur est tourné comme un petit avion de voltige monomoteur entre les mains habiles des démonstrateurs AM tandis que l'entraîneur bimoteur montre ses qualités de puissance et d'agilité qui dénotent des performances dignes d'un chien de chasse plutôt que d'un entraîneur..
Il n'y a pas besoin de dire quelque chose sur les performances du Typhhon. Le chasseur de 4e génération de l'armée de l'air s'avère toujours être une bête de grande race, certainement l'un des meilleurs au monde.

Après la séquence du Département Expérimental c'est au tour de l'épreuve tactique.
Cela commence par le décollage de 2 HH 101 César, immédiatement suivi par le décollage court tonitruant du F 35B, lors de la première présentation au grand public.
Je 2 de grands hélicoptères encerclant dans le ciel de terrain tandis que dans le ciel ils alternent F 35, Tornade, AMX et Typhon. AM a vraiment fait les choses en grand et la simulation est très réelle. Veuillez noter que tous les actifs participants ont été chargés avec un armement simulé: Des bombes LGB dans la cale du F. 35 et sous les ailes du typhon, JDAM ventilés sur le Tornado. Les AMX transportaient une nacelle Reccelite sur le pylône ventral et dans certains passages, ils larguaient des fusées éclairantes à basse altitude pour simuler la défense contre les missiles antiaériens à guidage infrarouge..

Le carrousel a duré environ 20 minutes de minutes intenses et s'est terminé par le F 35B qui s'est d'abord arrêté en vol devant les tribunes puis a effectué un très court atterrissage.
Le passage du KC 767 en formation avec F 35A, Tornade, AMX, Typhon, Sol 550 CAEW, Les C 27J et C 130J ont scellé la fin de l'épreuve.

Pendant ce temps je 10 Les pilotes Frecce Tricolori transportaient leurs poneys et le sifflement caractéristique des MB Vipers 339 a commencé à remplir l'air.
Le temps de laisser passer les F 35B et AMX et aussi les avions des Frecce Tricolori peuvent s'élancer vers la tête de piste.
Le commandant Gaetano Farina se tient devant la tribune, casque sur la tête, prêt à diriger les évolutions de la plus grande équipe acrobatique au monde depuis le sol.
La performance a été l'une des plus belles et des plus parfaites que j'aie jamais vues: les Frecce Tricolori sont de retour. Et ils sont revenus pour rester! Il’ c'est vrai qu'ils ne sont jamais partis: l'année de COVID, ils ont parcouru la péninsule de long en large pour étendre leur étreinte tricolore et redonner espoir à tous les Italiens, mais les voir tourner dans leur maison est toujours un spectacle incomparable
L'atterrissage en 2 formations marque la conclusion de cette magnifique et passionnante journée.
Nous espérons que cela augure bien pour un avenir de retour à la normale et sans limites.

Pour vous les photos