2018 - TLP 2018-04 Amendola - Spotter Jour No. 2

Amendola Base aérienne – 29 novembre 2018

deuxième jour ( les photos du premier jour, vous pouvez les trouver quiAmendola à suivre les opérations liées à la TLP 2018-4, le premier impliquant le Lockheed Martin F-35A Lighting II, les combattants de la 5ème génération de la Force aérienne. Hier n'a pas été un jour de chance, photographiquement parlant, mais aujourd'hui, les locaux sont très différents. le ciel, mais pas tout à fait clair, Il est également pas complètement couvert comme hier. Le vent est beaucoup moins et la température est agréable: à la fin de Novembre est presque chaud.
Il y a moins de photographes hier, près de la moitié: et en fait le bus qui nous emmène, il n'y a qu'un seul. Alors que nous sommes à bord d'attente pour atteindre le point où l'on peut prendre des photos, Gulfstream G550 prend son envol CAEW (Conformationnelle Airborne Early Warning) ce qui est un bon signe.

Nous obtenons le point déjà utilisé hier: le soleil d'hiver est très faible, même si elle est vers midi et est derrière nous. La situation est idéale, mais doit se dépêcher, nuages ​​denses se dirigent vers nous et pourraient traverser seulement pendant les décollages. autour 13:30, ponctuel, nous commençons à sentir les premiers réacteurs commencer à siffler et voir les feux de stationnement de l'US Air Force F 15C juste avant nous accese.Si danses.

Le premier à décoller, venir ieri, Il est le Learjet GFD, con il pilota che ci guarda incuriosito mentre l’aereo sale nel cielo. Le petit biréacteur, venir ieri, montage d'un “smart radar” Cassidian gauche et une nacelle ALQ 184 droit.
Immédiatement après se sont jetés sur la piste de l'Aigle qui Lakenheat 46 années joué restent parmi les meilleurs avions militaires jamais naviguer le ciel. Les puissants combattants américains volent poussés par 22, 5 tonnes de 2 Pratt & Whitney F 100-PW-100 en plein-AB. Sous les ailes de la montagne classique 2 réservoirs 610 gallon, avec un simulacre de AIM 120 AMRAAM sur le même pylône du réservoir gauche et une nacelle TFP (Profil des enregistreurs de vol) avec ce droit. Intéressant Sniper ATP (Pod Ciblage avancé) sul axe pylône: sûrement la capacité d'élargir considérablement le ciblage de l'avion de combat américain puissant. Après quelques F 15 voici un Luftwaffe Tornado ECR, lourdement chargé: réservoirs subalari, AIM de simulacrum 9 Gauche et à droite TFP, un BOZ 101 CE sur l'aile droite et pod Cerberus ECM sous l'aile gauche. La lumière presque rasa permet à remarquer que toutes les antennes, au cours des années, Ils ont été dispersés sur le fuselage Tornado, tourmentant leur surface dès le départ n'a pas été particulièrement élégante. Les flammes bleues et rouges caractéristiques de postcombustion de RB 199, Ils se distinguent bien sur le fond des nuages ​​qui commencent à affecter le ciel sur le terrain.
Viennent enfin les protagonistes incontestés de l'événement. Malheureusement, quand ils viennent à nous sont déjà à une altitude considérable et postcombustion déjà désactivé, mais le bruit de Pratt & Whitney F 135 F 35A se fait sentir. Nous prenons en compte, seul, Il est en mesure de fournir à peu près la même poussée 2 moteurs de F 15!! La position du soleil vous permet de prendre la surface particulière du Lightning II dans tous ses détails. Je ne suis pas envie modélisateurs qui veulent s'aventurer dans la lecture correcte de tous les panneaux. Bien sûr, toutes les charges sont comprises dans les baies, bien les yeux cachés et les ondes radar.
Après quelques F 15 (y compris le seul véhicule à deux places D), ce fut le tour du single malheureusement AV 8B + de notre marine qui prend son envol avec 2 réservoirs et underwing un AN / AAQ-28 Northrop / Rafel Litening II pod ciblant sous le fuselage. Ce qui suit sont les Typhoon de la Luftwaffe et la Force aérienne: tout le monde va dans l'air avec 2 réservoirs underwing mais alors que les Italiens 4e Wing ont seulement un simulacre d'IRIS-T sur la gauche et le pod inévitable droit TFP, EF 2000 l'aile 37e et les Allemands aussi une montagne __gVirt_NP_NN_NNPS<__ pod Litening III sur l'axe.
Ces charges apparemment plus, probablement à cause de la petite taille de la chasse, Ils sont F 16 Belge et néerlandais qui vont avec réservoirs d'aile, simulacri dans AMRAAM conseils alle, AIM 9X gauche, Droit et TFP 1 ALQ 131 sur l'axe. Certains néerlandais dispose également d'un pod Sniper sur le côté droit de l'entrée d'air. Parmi les autres sont dans le Aermacchi aussi vol T 346 (con i Soli réservoirs subalari) dont il semble être très prisé comme Aggressor. Dans 50 minutes sont retirés 37 compagnie aérienne. Maintenant, nous devons attendre les atterrissages, avec le soleil se couchait derrière nous, ombres allongement et orange, tout colorant: nous espérons que vous dépêchez-vous et que le soleil ne tombe pas trop.
Le premier à se reproduire sont deux de nos Typhoon, exactement une heure après le dernier décollage. Les débarquements ont été beaucoup plus dilués et a fini avec G 550 CAEW nous avons photographié à peu près dans l'obscurité, tirant ISO et réduisant ainsi le temps. L'HH 101 le 15 a vraiment fermé les danses d'atterrissage devant nous à la hauteur de noir dans sa couleur noire: impossible, même pour les fondamentalistes aéronautiques comme nous

Appréciez les photos: