18 Juin 2016 – Meiringen aérodrome

Un des points forts de cette année dans la terre suisse était, sans aucun doute, le 75e anniversaire de l'aéroport de Meiringen.
Comme beaucoup d'entre vous connaissent déjà le sédiment est situé dans une vallée étroite dans le canton de Berne, tout près du lac de Brienz.

Les premières opérations de la base ont eu lieu le 1er Décembre, 1941. Depuis lors, beaucoup d'eau a chuté de cascade Oltschibach, donnant sur le hangar dans la grotte où ils sont admis à la Tiger pour la base Hornet.

Le F 5 Tiger II de la milice n ° Escadron 8, Je “destructeurs”, Ils sont arrivés de Buochs ​​en 2004 tandis que les dates de 2007 l'arrivée du puissant F / A 18 Hornet Escadron 11 “Tigre”, Il a déménagé de Dübendorf.

Le jour principal de la fête a été en partie gâchée par des conditions météorologiques peu clémentes. centimètres copieux et plusieurs Déjà dans les jours avant que la pluie était tombée de la boue, ils étaient présents partout. L'organisation suisse proverbiale, cependant, a limité la perturbation maximale et, le stationnement des véhicules, les navettes pour l'aéroport, Grelle à l'acier pour permettre aux visiteurs de se déplacer sans naufrage, tout a été organisé et calculé. Mais la pluie ne peut.

Dans la matinée, un soleil radieux a permis de prendre de superbes photos est l'exposition statique le plus intéressant (une sorte de mini Tiger Meet in Helvetic terrestre) que le matin sorties des hôtes.

Ci-dessous, vous pouvez voir une petite vidéo avec les préparatifs du décollage de Hornet et Tiger et leurs atterrissages. De plus, la vidéo de la course d'accélération entre F. 18 (dans une configuration rare sans même le réservoir ventral pour être plus léger), Voiture de formule 1 et le char Tiger II: devinez qui a gagné.

Déjà en début d'après midi, cependant, Jupiter Pluvio commença à dicter ses règles et ses nuages ​​denses ont épaissi sur la bonne voie, téléchargement parfois alterner leur cargaison. La performance puissante de’ F / A 18 Affichage Hornet Solo, magistralement piloté par le capitaine Julien “ourson” Meister, Elle a eu lieu entièrement sous une pluie qui est devenu swing lors de la performance de la Patrouille Suisse, le premier engagement important après seulement 15 jours de l'incident de Leeuwarden.

Mis à part la pluie, cependant, j'ai eu le plaisir d'admirer, avec environ 30.000 du total des participants 2 journées, la disponibilité et la compétence des petits mais agressifs Forces armées Helvetic.

Pour vous les photos

YouTube
Instagram