2019 – Un Super Hornet pour la Force aérienne suisse

Base aérienne de Payerne – 30 Avril 2019

Ils sont l' 08:00 et il est de 02:45 que nous sommes autour. La température est piquante à la fin d'Avril, mais le soleil brille à l'entrée de la base la plus importante de la Force aérienne suisse.
Nous sommes ici pour la sélection de ce que sera le nouveau chasseur défendra le ciel de la Confédération lorsque le F actuel 5 Tiger II e F 18 Hornet prendra sa retraite.
Nous avons parlé du processus de sélection dans un article il y a quelques jours (voir qui) et aujourd'hui, nous sommes venus pour voir le plus grand concurrent: il Boeing F / A 18E / F Super Hornet, la dernière incarnation du moment du (mais toujours très beau) biréacteur américain.
Le parking est en moyenne quelques dizaines de mètres de l'entrée de la salle où aura lieu la conférence de presse qui est juste à côté de l'immense cylindre qui abrite le simulateur de vol F 18 actuellement en service. Les pratiques de reconnaissance se produisent en quelques secondes et, après le petit déjeuner, nous sommes assis dans la salle.

Boeing a fait de grandes choses et envoyé pour illustrer son bijou Dan Gillian,  Vice-Président du F / A-18 & Programmes EA-18G Strike, Surveillance et mobilité. Avec lui est le capitaine Kevin McLaughlin, Commandant de l'avion de combat Wing Atlantique 2018 dont il était également instructeur Top Gun.

     

L'avion qui montre est certainement différent de celui proposé dans le 2009. Il est en effet le F / A 18E / F Block III, dernière incarnation du bioréacteur, déjà acheté 78 spécimens de l'US Navy. Contrairement à courant Super Hornet sera équipé pack conformationnelle sur le dos qui augmentera considérablement l'autonomie, tableaux de bord seront entièrement numérique et, en plus d'un radar moderne EASA (Active Array Electronically Scanned), Ils seront équipés d'un IRST capable de suivre et de suivre plusieurs cibles simultanément. L'appareil intègre également plusieurs éléments riproggettati pour réduire la signature radar et cela profite grandement l'avion furtivité. En particulier, le IRST21 (déjà présent dans un échantillon sur Payerne du Super Hornet) Il est l'un des développement AN / AAS-42, qui a déjà volé sur Tomcat, intégré dans le réservoir standard 480 gallons F 18. Le nouveau pod qui monte toujours sur l'axe, Il conserve la capacité de 330 gallons de carburant et ajoute la capacité à détecter, suivre et engager les avions ennemis avec des armes air-air sans utiliser le radar.

 

La carte maîtresse réelle, cependant, est la relation étroite avec l'avion phare actuel de la Force aérienne suisse, qui vous permettent de réutiliser le 60% l'équipement actuel, faciliter la transition des pilotes et des techniciens, et continuer à utiliser les armes existantes.

bref, dans la course pour le remplacement de la chasse actuelle, Le Super Hornet est très bien placé.

Après la conférence de presse qu'il était temps de suivre les opérations de vol en direct, puis nous sommes allés à la place de la base, à côté de DC 10 Omega citerne qui a assisté à la 2 aéronef en vol à travers l'océan lors de leur transfert. Avec le 18C normal F du trafic de base (voir qui) nous avons assisté à la circulation au sol et le décollage de 2 en éprouvettes. Au retour des machines originales avec IRST il était garée devant des journalistes pour permettre la prise de photos et de films.
Le jour, médias, Il a pris fin. Mais nous n'étions pas encore fatigué.
Puis nous sommes allés de l'autre côté de la piste où il avait été préparé pour la région spotter et ici, nous pourrions reprendre et taxiing heures décollages, y compris celles des 2 tête d'affiche du jour.

texte: AviaSpotter.it
photo: Boeing e AviaSpotter.it

Maintenant profiter des images: